Introduction

Depuis la création de l’humanité, il y eu, il y a et il y aura toujours des personnes bienveillantes comme malveillantes sur notre Terre. Ces deux camps s’opposent depuis le tout début de notre existence. Parfois, le mal triomphe. Parfois, le bien triomphe.

Souvent, l’entité malveillante est composée de criminels, d’escrocs, de truands, de personnes malhonnêtes. L’autre entité de la civilisation humaine rassemble le reste, les gens ordinaires, gentils, qui naissent, donnent naissance, et meurent, qui vivent leur existence paisiblement donc.

Dans cette partie, on peut insérer les hommes et femmes dont le travail est de combattre l’entité du mal. Armée, polices, brigades spéciales, agences nationales ou encore détectives sont ces individus, ceux qui oeuvrent contre le mal. Pour mener à bien leur mission, nombreuses sont leurs armes, qu’elles soient balistiques, scientifiques et nombreux sont leurs moyens, tels que les interrogatoires, les perquisitions, les opérations spéciales ou  même la torture pour les plus extrêmes. Dans ce contexte, beaucoup de bandits ont été stoppés, qu’ils soient arrêtés ou abattus. La mort de Jacques Mesrine, truand, témoigne de la réussite d’une de ces enquêtes, ou dans une époque largement moins contemporaine, celle du légendaire Billy the Kid, terreur du Far West, abattu en 1881. Cependant, la plupart des enquêtes se soldent par un emprisonnement du criminel dans une prison carcérale, comme en témoigne l’arrestation de John Wayne, ensuite envoyé en prison, ou il finira ses jours.

La technologie et les savoirs croîent en même temps que l’humanité, en particulier dans le domaine de la criminologie.

Ainsi, de nos jours, la plupart des moyens utilisés ne sont plus manuels, mais informatiques, machinisés, automatiques. Par exemple, l’ADN a permis de mettre derrière les verrous beaucoup de bandits. De même, des techniques comme la reconnaissance d’empreintes digitales, ou encore la morphologie du visage sont des technologies essentielles dans l’enquête et dans la résolution d’un crime.

C’est ainsi que, dans ce travail, nous allons élucider la technologie de reconnaissance d’empreintes digitales  à travers une explication de son fonctionnement, de ses avantages et inconvénients et de son utilisation. 

×